Améliorer la qualité d’air et le confort thermique des bâtiments

Ventilation simple flux

Cette solution vous garantie un air sain dans votre logements : évacuation efficace des polluants et de l'humidité. Simple à installer.

Contacter un installateur

Comment ça marche

Le système de ventilation simple flux assure le renouvellement de l’air au sein du logement. Il évacue efficacement les polluants et l'humidité et assure également un appoint d'air neuf permanent.
L’air neuf pénètre dans les pièces de vie (chambres, salon, séjour) grâce à des entrées d’air placées généralement au-dessus des fenêtres et l’air pollué est ensuite extrait dans les pièces techniques (cuisines, WC, salles de bains).
Les bouches d’extraction et les entrées d’air, grâce à leur design, s’intègrent très bien au logement et permettent de limiter les nuisances sonores extérieures (en comparaison d'une fenêtre ouverte).
Selon le modèle de VMC, le groupe est fixé au mur ou suspendu par des cordelettes à la cave, au grenier ou encore au cellier.
Le groupe est raccordé à la cuisine, la salle de bain, au WC et au cellier.
La commande de la bouche cuisine s'effectue par inverseur, minuterie ou bouton poussoir, selon le groupe.

Les systèmes de ventilation simple flux peuvent être :
Autoréglable : régulation automatique des débits d’air.
Hygroréglable : modulation automatique des débits d’air selon l’humidité et la présence dans le logement.

 

Les composants du système

  • 1 Entrées d’air autoréglables ou hygroréglables

    Dans un système de ventilation simple flux, les entrées d'air servent à insuffler l'air provenant de l'extérieur, à l'intérieur du logement . Elles s'installent dans le séjour et les chambres.

  • 2 Bouches autoréglables ou hygroréglables et manchettes

    Les bouches servent à extraire l'air vicié des pièces humides du logement. Les bouche Ø125 mm sont à placer en cuisine et les bouches Ø 80 mm, en sanitaire. Prévoir une manchette par bouche (de même diamètre), pour raccorder les bouches aux conduits.

  • 3 Conduits

    Il existe plusieurs conduits :
    • les gaines souples PVC (toutes applications) ou ALUMINIUM (idéales en cuisine),
    • ou des gaines rigides PVC (qualité d’installation esthétiques, idéal en rénovation).
    Pour raccorder votre ventilateur, choisissez les conduits en fonction du diamètre des bouches :
    • Ø 80 mm pour les sanitaires
    • Ø125 mm pour la cuisine
    • Ø125, Ø150 ou Ø160 mm pour le rejet
    Ne pas oublier les colliers pour fixer les gaines à la manchette et au groupe ainsi que de l’adhésif Toile ou Aluminium pour assurer l’étanchéité.

  • 4 Ventilation simple flux autoréglable ou hygroréglable

    Assure le renouvellement de l'air dans le logement. Les modèles hygroréglables permettent d'adapter les débits en fonction du taux d'humidité (selon vos besoins) tandis que les modèles autoréglables ont un débit automatique.

  • 5 Sortie toiture

    Pour le bon fonctionnement de la VMC, il est indispensable de raccorder le ventilateur à une sortie de toit spéciale VMC.

Glossaire

Quelques définitions utiles pour s'y retrouver :

VMC :

La ventilation mécanique contrôlée (en abrégé VMC) est, dans le bâtiment, un ensemble de dispositifs mécaniques (par opposition à la ventilation naturelle, VN) destinés à assurer le renouvellement de l'air à l'intérieur des pièces, notamment pour les pièces dites humides : salles de bains, toilettes, cuisines... Lire l'article complet