Améliorer la qualité d’air et le confort thermique des bâtiments

Allergie respiratoire : causes et prévention



Selon le RNSA (Réseau national de Surveillance Aérobiologique) ٭, plus de 20 % de la population souffre d’allergie respiratoire en France. Ces personnes présentent en fait, une hypersensibilité à certaines substances naturelles présentes dans l’air, comme le pollen, par exemple. L’inhalation de ces allergènes entraîne alors une réaction du système immunitaire, une allergie respiratoire donc, qui peut prendre différentes formes : rhinite allergique, asthme allergique…


Plusieurs causes peuvent être à l’origine d’une allergie respiratoire. Voici les moyens pour essayer de la prévenir au maximum.

Les différents facteurs qui peuvent déclencher une allergie respiratoire.

 


On dénombre 3 grandes familles de facteurs pouvant déclencher une allergie respiratoire :

  • Les allergènes présents à l’intérieur des bâtiments et des habitations (lien vers l’article concerné): les acariens (insectes invisibles à l’œil nu et qui composent 90 % de la poussière dans un intérieur), les moisissures qui se multiplient au contact d’une atmosphère humide, les plumes et poils d’animaux…
  • Les allergènes présents à l’extérieur : certains pollens volatils provenant des arbres et des plantes (ambroisie, bouleau, cyprès, frêne…), les moisissures également…
  • La pollution atmosphérique : une mauvaise qualité de l’air extérieur (lien vers l’article sur la QAE) augmente le risque de sensibilisation à des allergènes et aggrave les symptômes des allergies respiratoires, notamment la pollinose, provoquée par les pollens. Les particules fines agissent en effet à la fois sur l’allergénicité des pollens et sur les muqueuses respiratoires de l’homme, dont la sensibilité immunologique aux grains de pollens est alors modifiée…

 

Les symptômes de la maladie.

 

La rhinite allergique ou « rhume des foins » se manifeste par différents signaux et notamment : une inflammation de la muqueuse nasale avec des démangeaisons au niveau du nez et même du palais, le nez qui coule et qui peut être bouché, des éternuements... Il est possible aussi, de déclencher une sinusite ou une conjonctivite allergique, avec les yeux rouges qui piquent.




Une allergie respiratoire peut aussi se présenter sous la forme d’asthme allergique, une pathologie inflammatoire de la muqueuse bronchique présentant différents symptômes : une difficulté à respirer, un sifflement dans la respiration, une sensation d’oppression dans la poitrine, une toux d’irritation, un soufflement plus important après l’effort…


Dans son guide pratique sur la pollution de l’air extérieur (mai 2015), l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) indique que l’asthme est une maladie respiratoire de plus en plus fréquente : le nombre de cas a doublé en 10 ans et elle touche environ 10 % des enfants, particulièrement ceux qui habitent à proximité de grands axes de circulation automobile. Au total, on compte environ 4 millions d’asthmatiques en France et selon l’association Asthme & Allergies٭٭, une cause allergique est retrouvée chez 70 à 80 % des adultes asthmatiques et chez 95 % des enfants atteints.

 

La prévention en matière d’allergie respiratoire.


L’allergie respiratoire concerne davantage les individus ayant une prédisposition génétique. Le développement de ces maladies est aggravé par le tabagisme, la pollution atmosphérique ou les surinfections virales.


Il est donc conseillé de ne pas fumer. Egalement, de ne pas pratiquer d’activité physique et de rester le plus possible à l’intérieur au cours des pics de pollution : les réactions allergiques sont dans ce cas plus importantes à l’extérieur qu’à l’intérieur, bien que l’air intérieur soit également contaminé (lien vers l’article sur la qualité de l’air intérieur) …


Il existe toutefois des solutions de purification d’air centralisée pour les maisons et les appartements, permettant notamment de filtrer les pollens, ainsi que les particules fines provenant de l’extérieur. Passer régulièrement l’aspirateur est aussi vivement recommandé pour supprimer le maximum de poussière et de poils d’animaux…


Il faut par ailleurs tenir compte des saisons de floraison et prévoir un traitement adapté si besoin pendant une durée limitée, plus ciblée, avec éventuellement un antihistaminique : demandez à votre médecin. Des tests peuvent être effectués, afin de déterminer à quel composant une personne est allergique, permettant ainsi de mieux prendre ses dispositions pour limiter les allergies respiratoires.


Il est possible aussi d’anticiper les allergies respiratoires en suivant la météo (le vent et les températures favorisent la diffusion des pollens) et en consultant les bulletins d’information proposés régulièrement par le site du RNSA, avec une carte de vigilance mentionnant les risques par département et par type de pollen. Enfin, vous pouvez également suivre la qualité de l’air extérieur sur le site d’ALDES ou via l’application AldesConnectTM.


٭ le RNSA est une association qui a été créée en 1996 pour poursuivre les travaux de l’Institut Pasteur : c’est-à-dire, l’étude du contenu de l’air en particules biologiques (pollens, moisissures) pouvant avoir une incidence sur le risque allergique pour la population. Parmi ses membres : des cliniciens, un conseil scientifique… le site internet du RNSA propose un bulletin d’information allergo-pollinique, un bulletin moisissures et un bulletin phénologique (floraison des végétaux)


٭٭L’association Asthme & Allergies, créée en 1991, a pour objectif d’informer et de soutenir les personnes asthmatiques ou allergiques, les parents d’enfants asthmatiques, ainsi que les médecins et les professionnels de santé. Elle est membre de l’EFA (European Federation of Airways Diseases Patients’ Associations), membre fondateur de la Fédération Française d’Allergologie et membre de la Fédération Française de Pneumologie.

 

Les solutions de purification d’air centralisée Aldes, pour les maisons et les appartements.

InspirAIR® Home

La première solution connectée Aldes.

Découvrir
Nano Air 50

Système pièce par pièce pour la rénovation.

Découvrir
T.Flow® Hygro+ Connecté

La solution connectée pour réduire votre facture énergétique et augmenter votre confort.

Découvrir
AldesConnect Box

Le bien-être du bout du doigt !

Découvrir