Où placer le caisson ?

De manière traditionnelle, le caisson de VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) est suspendu dans les combles grâce à une cordelette. Cette installation, désolidarisée de la structure de la maison, évite de transmettre des nuisances sonores éventuelles. Les gaines, en provenance des étages inférieurs, se raccordent sur le caisson grâce à des colliers.

 

Combles aménagés
Si les combles sont aménagés, la mise en place du caisson est un peu plus délicate. Différentes solutions sont envisageables.

  • Une partie du comble n’est pas aménagée. L’espace sous rampants ou au-dessus du plafond est parfois suffisant pour loger le caisson.
  • Vous disposez d’un garage ou d’une annexe accolée. Ce volume peut recevoir le caisson de VMC. Cette disposition est intéressante dans le cas d’une VMC double flux : le moteur est installé dans le garage et l’échangeur dans le volume chauffé.

 

Toiture-terrasse, appartement
Dans tous les cas où il n’est pas possible d’installer le caisson en dehors du volume habitable, reste la solution du caisson compact (Bahia compact) qui se fixe sur un mur, au plafond ou dans un placard. La transmission des vibrations est atténuée par des patins élastomères.

  • L’emplacement du caisson est choisi de façon à réduire le plus possible la longueur des gaines. Une pièce trop éloignée peut-être équipée dans certains cas d’un ventilateur particulier (VMC Répartie Mono).
  • Le caisson peut être dissimulé derrière un faux-plafond. Celui-ci doit rester démontable pour permettre les opérations d’entretien.

 

L’échangeur double flux
L’échangeur d’une VMC double flux n’est pas relié au courant électrique, mais il comporte un conduit d’évacuation de l’eau de condensation qui doit être raccordé au réseau de la maison, sans omettre d’installer un siphon pour éviter les remontées d’odeurs.