Savoir s'en servir et l'entretenir

Vous ne devez jamais arrêter le fonctionnement de votre VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée).
Vous ne devez pas non plus fermer les entrées d’air ou les bouches d’extraction.
Enfin, vous ne devez pas raccorder un sèche-linge à évacuation ou une hotte motorisée à votre VMC.

 

Entretien

  • Tous les 3 mois, dépoussiérez les entrées d’air. Passez le suceur de l’aspirateur des deux côtés du module, à l’intérieur et à l’extérieur.
  • Tous les 6 mois, ou avant si elles sont encrassées, nettoyez les bouches d’aspiration à l’eau savonneuse. Elles se démontent sans outil. Elles se lavent à l’éponge.
  • Une fois par an, nettoyez la roue du ventilateur.

 

Spécial double flux
L’échangeur de votre VMC double flux (ou Températion® Réversible) comporte des filtres comparables à ceux d’une hotte de cuisine. Il faut les nettoyer régulièrement et les remplacer si nécessaire. Attention, votre installation ne doit jamais fonctionner sans ces filtres. Sinon, l’échangeur lui-même s’encrasse rapidement et devra être remplacé.

 

Dépannage
Prévenez votre installateur si le bruit de fonctionnement de votre VMC vous gêne.  Ce n’est pas normal.

  • Si vous entreprenez des travaux d’aménagement, veillez à ne pas perturber le fonctionnement de la ventilation. Attention notamment à l’épaisseur des revêtements de sols, qui peut gêner le passage de l‘air sous les portes, aux modifications d’espace (abattage ou élévation de cloisons), à l’installation d’un poêle ou d’une cheminée.


Si des traces noires, des « moustaches », apparaissent autour des prises de courant ou des plinthes, contactez votre installateur. Il est possible que votre VMC fonctionne mal ou que l’installation présente un défaut de conception (dépression excessive). Vérifiez que les entrées d’air ne sont pas bouchées ou encrassées.