Améliorer la qualité d’air et le confort thermique des bâtiments

Son installation dans un appartement

Dans un immeuble collectif, le réseau de ventilation est généralement commun. Des conduits permettent d’évacuer l’air vicié, chaque appartement étant équipé d’entrées d’air et de bouches d‘extraction.

 

VMC
Les immeubles récents sont équipés d’une VMC (ventilation mécanique contrôlée). L’extracteur général est placé sur le toit. Les appartements disposent de bouches autoréglables ou hygroréglables qu’il convient de maintenir parfaitement propres pour assurer un fonctionnement correct de l’installation.

 

Rénovation
Si l’immeuble est plus ancien, différents cas se présentent :

  • Le bâtiment dispose d’un système de ventilation naturelle collective (VN) grâce à un conduit vertical. Des travaux peuvent être entrepris pour convertir cette installation en VMC. Parlez-en avec votre syndic.
  • Le bâtiment ne dispose pas de VN collective. Dans ce cas, chaque appartement dispose d’un système d’aération individuel. En rénovation, il est possible de l’équiper d’une VMC (voir installer une VMC en rénovation)

 

Dans le neuf
Dans le neuf, les appartements de certains immeubles sont équipés de la Températion® qui gère à la fois la qualité de l’air et le confort thermique. Cette installation combine une desserte collective pour la circulation de l’air (amenée, évacuation) et un traitement individuel de chaque appartement grâce à une pompe à chaleur logée en faux-plafond. Chaud l’hiver, frais l’été !