Moderniser une installation ancienne

Quel est l’âge de votre installation de VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) ?

Si elle a plus de 15 ans – et le temps passe bien vite ! – vous pouvez facilement disposer d’une installation plus efficace, plus confortable et plus économe.

 

Changez de caisson
Pour l’extraction, l’idéal est d’utiliser un caisson hygroréglable : son fonctionnement s’adapte automatiquement à l’humidité de l’air. Le débit est maximum quand c’est nécessaire, minimum le reste du temps. La chaleur reste dans la maison !

 

Changez les bouches
Les bouches d’extraction, elles aussi, sont hygroréglables désormais. Ainsi, le débit de la VMC s’adapte à l’utilisation de chaque pièce. Par exemple, quand vous prenez une douche, le débit d’extraction passe à 50 m3/h dans la salle de bain, au lieu de 5 m3/h le reste du temps. Fini les gaspillages !


Pour les toilettes, pensez à la bouche à détection de présence. Après votre passage, le débit passe automatiquement à 30 m3/h (au lieu de 6 m3/h) pendant 20 minutes.

Changez les entrées d’air
Aujourd’hui, même les entrées d’air sont hygroréglables. Le débit du module standard varie de 6 à 45 m3/h en fonction des besoins, sans la moindre intervention de votre part.

  • Le savez-vous ? Si vous remplacez le caisson, les bouches et les entrées d’air de votre installation par des éléments hygroréglables, vous disposez alors d’une VMC de type « Hygro B », le nec plus ultra selon la réglementation actuelle !

 

Compliqué ?
Le diamètre des bouches, le raccordement électrique du caisson sont les mêmes. Il suffit donc de faire remplacer vos équipements actuels par les nouveaux, sans changer les gaines.